Candidat aux municipales : lancer sa campagne électorale ~ Acte 3

Candidat aux municipales : lancer sa campagne électorale ~ Acte 3 400 600 Proxima Partenaire

Votre équipe est constituée, votre rétro-planning est fait, votre stratégie est élaborée, il n’y a plus qu’à se lancer en annonçant votre candidature puis en vous mettant en campagne ! Objectif : élections municipales des 15 et 22 mars 2020 !

 

Préparer sa candidature et l’annoncer

Une lettre de candidature appelée aussi lettre d’intention est couramment rédigée pour annoncer que vous êtes candidat à votre succession ou tout simplement candidat à l’élection.

Dans cette lettre vous répondrez à différentes questions : Qui suis-je ? Pourquoi je suis candidat ? Pour quoi faire ? Quelle est ma vision pour la commune ? Comment se déroulera la campagne (rencontres avec les habitants, réunions, …) ? Cette lettre aura souvent déjà l’identité graphique que vous avez choisi pour votre campagne. (Besoin d’aide ? Nos coachs sont à votre disposition)

 

Le moment de l’annonce de votre candidature n’est pas forcément concomitant avec le lancement de la campagne électorale.
Aussi, il n’est pas rare qu’un maire sortant indique qu’il est candidat à sa succession mais qu’il lance sa campagne beaucoup plus tard. Il est d’ailleurs souvent dans l’intérêt du sortant de se lancer le plus tard possible pour continuer à gérer les affaires courantes d’autant que le fait de se lancer incitera les autres candidats à partir en campagne plus rapidement.

 

Conseil pratique : si vous annoncez votre candidature dans la presse ou lors d’une réunion publique prévoyez de distribuer dans la semaine qui suit dans toutes les boîtes aux lettres votre lettre de candidature en vous appuyant sur les binômes de secteurs (lire l’article campagne électorale acte 1).

 

Lancer sa campagne électorale

Après avoir annoncé votre candidature vient le moment de rentrer en campagne. Le bon timing est en général le mois de novembre, mais vous devez vous lancer avant si vous avez un déficit de notoriété.

Choisissez un lancement de campagne à votre image : un communiqué ou une conférence de presse, une lettre aux habitants, une réunion publique, une inauguration de permanence, … Si vous optez pour un événement public faites en sorte d’avoir du monde pour donner une bonne image dès le début de votre campagne !

 

Rythmer sa campagne électorale

Vous vous êtes lancé ? Il va maintenant falloir tenir dans la durée soit environ une vingtaine de semaines !

Programmer des actions de terrain (boîtages, tractages, collages, porte-à-porte, …), créer des événements publics (réunion, pique-nique, déambulations urbaines, …), organiser des réunions chez l’habitant, … il va falloir rythmer votre campagne.

Tout le travail de terrain que vous ferez durant cette période sera très important mais les 15 derniers jours voir la dernière semaine précédant le 1e tour sera décisive.
En effet, beaucoup d’électeurs font leur choix de vote au dernier moment…

 

Attention : les élections municipales auront lieu juste après les vacances d’hiver. Une difficulté notamment pour la zone A sera de remobiliser les citoyens, la reprise étant le 9 mars soit le lundi avant le 1e tour des élections.

 

Bâtir son projet

Durant la campagne, le candidat aux élections municipales sera attendu par les citoyens sur la vision qu’il a pour sa commune, sur son projet.
Élaboration avec son équipe ou avec les citoyens, mise en place de réunions et/ou d’une consultation en ligne, porte-à-porte, … à chacun sa méthode pour bâtir son projet.

Pensez au quotidien mais invitez aussi les citoyens à se projeter sur les thématiques que vous aurez au préalable identifiées : « Ma commune en 2026 c’est quoi ? »

 

Deux éléments incontournables :

  • le candidat devra affirmer sa vision et ses priorités dès le départ
  • la co-construction est devenue essentielle à l’heure actuelle et vous ne pourrez pas faire sans la participation et l’adhésion citoyenne. À vous de choisir quand et comment vous souhaitez les intégrer !

 

Maîtriser sa communication

C’est votre communication orale, digitale et vo supports de communication papier qui feront une grande partie de votre campagne électorale.
Si bien choisir ses supports est essentiel (lire l’article “Ma campagne électorale” Acte 2), réussir ses prises de parole est aussi très important. Le candidat à une élection et ses colistiers qui seraient amenés à s’exprimer devront veiller à connaître leur sujet et à préparer leurs discours pour éviter des faux pas.

Selon la taille de la commune et surtout sa population la maîtrise d’internet et des réseaux sociaux sera aussi déterminante. Si vous savez bien l’utiliser cet outil de communication (qui a parfois remplacé la presse) peut largement contribuer à vous faire gagner !

 

À savoir : parfois une image vaut plus que 1000 mots alors n’hésitez pas à faire des vidéos pour illustrer votre campagne et vos idées ! Si vous avez besoin nous pouvons vous aider. Contactez-nous.

 

Vous avez toutes les cartes en mains alors maintenant c’est à vous !