L’intelligence artificielle prend de plus en plus d’ampleur, et ce de dans tous les domaines. La Commission de l’Intelligence Artificielle a rendu son rapport et présente une vision ambitieuse pour positionner la France comme un leader mondial en IA.

Chez Proxima nous avons créé deux programmes pour vous aider à en savoir un peu plus sur ces fameuses Intelligences Artificelles, et de quelles manière peuvent-elles vous servir dans vos collectivités :

1 journée de formation :INTELLIGENCE ARTIFICIELLE, DANGER OU OPPORTUNITÉS ?

https://proxima-partenaire.eu/formations/lintelligence-artificielle-danger-ou-opportunite-pour-les-collectivites/

2 journées de formation : MAXIMISER VOTRE POTENTIEL AVEC L’IA : PRODUCTIVITÉ, CRÉATIVITÉ, EFFICACITÉ

https://proxima-partenaire.eu/formations/maximiser-votre-potentiel-avec-lia-productivite-creativite-efficacite/

Nous proposons également des ateliers de 2h et  sur-mesure pour vous expliquer les bases et vous donner une vision large de cette thématique.

 

Le document de la Commission de l’Intelligence Artificielle est un rapport de 130 pages. Nous nous sommes amusés à faire rédiger un résumer de 5000 caractères par ChatGPT, qu’en pensez-vous ? (Pour les curieux, le rapport intégral est en lien en bas de cet article).

  1. Vision et Recommandations : L’IA est vue comme une révolution technologique majeure affectant tous les secteurs de la société. Le document insiste sur l’importance d’aborder cette révolution sans pessimisme ni optimisme excessif, en se préparant à ses impacts à court et long terme.

 

  1. Atouts et Défis : La France dispose de talents exceptionnels et d’un écosystème dynamique en IA, mais fait face à un déclassement technologique et économique par rapport aux États-Unis et la Chine. Il est crucial de réformer les institutions et les politiques publiques pour que l’IA devienne un facteur de progrès.

 

  1. Plan d’Action : Six grandes lignes d’action sont proposées :
    • Sensibilisation et formation massive à l’IA.
    • Réorientation de l’épargne vers l’innovation avec un fonds de 10 milliards d’euros.
    • Développement de la puissance de calcul en France et en Europe.
    • Facilitation de l’accès aux données, en modernisant les mandats de la CNIL et en simplifiant l’accès aux données de santé.
    • Encouragement à la recherche publique en IA, avec une revalorisation des chercheurs et un doublement des moyens.
    • Promotion d’une gouvernance mondiale de l’IA avec la création d’une Organisation mondiale de l’IA et d’un Fonds international pour l’IA au service de l’intérêt général.

 

  1. Appropriation et Gouvernance : L’IA doit être installée à sa juste place, comme un moyen technologique au service de l’humanité, de l’égalité, de la justice, de la prospérité et de la liberté. Une gouvernance mondiale est nécessaire pour encadrer et évaluer les systèmes d’IA.
  2. Déploiement Humaniste : La révolution de l’IA doit accorder plus de pouvoir aux citoyens et aux travailleurs. Un plan de sensibilisation et de formation est nécessaire, ainsi qu’un renouveau du dialogue social et l’amélioration des services publics grâce à l’IA.

Le plan d’action proposé représente un investissement public annuel de 5 milliards d’euros sur cinq ans, avec pour objectif de faire de la France un leader en IA et de maximiser les bénéfices économiques et sociaux de cette technologie.

 

Source : IA, notre ambition pour la France :

https://www.info.gouv.fr/upload/media/content/0001/09/4d3cc456dd2f5b9d79ee75feea63b47f10d75158.pdf