Bien-être en entreprise : un levier de motivation

Bien-être en entreprise : un levier de motivation 1199 800 Proxima Partenaire

Selon une récente enquête menée par la société Gymlib, leader français du sport et du bien-être en entreprise, réalisée auprès de 3 815 professionnels répartis sur l’ensemble du territoire français, les salariés souffriraient mentalement à 62% et physiquement à 45% !

Dans un contexte de crise sanitaire où près de la moitié des entreprises exercent en télétravail, le bien-être des salariés et des cadres dirigeants devient plus que jamais un enjeu majeur. Selon une étude réalisée par l’INSEE, près d’un actif sur deux (47%) a travaillé à son domicile en France pendant la première période de confinement en 2020, soit deux fois plus qu’en 2019. Et alors que, selon l’Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail, 88% des Français souhaitent poursuivre le télétravail après la crise, ponctuellement ou régulièrement.

Il devient donc urgent de faire évoluer notre façon de concevoir la vie en entreprise et remettre en cause ses procédures afin de garantir un environnement de travail porteur de bien-être et de productivité notamment par la mise en place d’outils de collaboration, d’une culture d’entreprise et d’un leadership adéquats.

 

DES OUTILS DE TRAVAIL COLLABORATIFS À DISPOSITION DE CHACUN

Quelles que soient les raisons qui poussent une entreprise au télétravail, ses employés doivent pouvoir œuvrer depuis chez eux de façon fluide, comme s’ils étaient au bureau. L’objectif est de continuer à être productif et de savoir qu’ils peuvent atteindre leurs objectifs sans être retardés par des ennuis matériels.

Pour cela, il est essentiel qu’ils disposent des outils numériques de collaboration adéquats pour travailler de manière homogène en présentiel comme en distanciel : ordinateur, tablette, téléphone, connexion internet, etc. Le cas échéant, les employés risquent de ressentir de la frustration s’ils ont le sentiment que leur travail devient plus difficile par le fait qu’ils se trouvent à leur domicile et cela pénalisera d’autant leur productivité à plus ou moins long terme.

 

LA CULTURE D’ENTREPRISE COMME LOCOMOTIVE DES SALARIÉS

La numérisation des activités ne peut pas marcher sans une adhésion collective des salariés. Pour réussir, les organisations doivent ainsi mettre en place un climat de confiance, en mettant l’accent sur le travail en équipe. Une bonne culture d’entreprise, associée à une technologie adaptée, favorisera une collaboration tout aussi réussie que dans un environnement de bureau. La qualité de vie au travail sera notamment jugée meilleure avec davantage d’entretiens individuels et collectifs, même (et surtout) à distance.

Il ne s’agit pas ici de contrôler la productivité, mais d’écouter, de soutenir et de conseiller ; de façon à veiller à ce que les employés évoluent dans de bonnes conditions pour travailler efficacement, d’un point de vue matériel mais aussi de santé mentale. Un employé dont la plupart de ses interactions sociales proviennent de sa sphère professionnelle peut en effet vite se sentir isolé en télétravail, surtout s’il vit seul chez lui et tomber en burn-out.

 

FÉDÉRER PAR SON LEADERSHIP

Il est recommandé aux managers d’adopter une approche renforçant à la fois le dialogue social et le dialogue professionnel, afin d’être en accord avec les besoins du personnel et la stratégie de l’entreprise. En temps de pandémie, les domiciles ne sont pas toujours les environnements les plus propices au travail. Les employés peuvent notamment subir des perturbations à la maison, du fait de la présence de leur entourage par exemple, ou ne pas avoir l’espace nécessaire pour installer un espace bureau confortable.

Par conséquent, il est préférable que les chefs d’équipes fassent preuve de souplesse, de compréhension et de soutien pour permettre aux salariés de se sentir entendus et que leurs éventuelles difficultés soient considérées. Le fonctionnement en télétravail suppose donc que les managers fassent davantage preuve d’adaptation et d’empathie avec un aménagement d’horaire par exemple, sans perdre de vue les objectifs de résultats.

 

INTÉGRER LES NOUVEAUX ARRIVANTS

Une nouvelle approche est maintenant à envisager lors de l’arrivée de nouvelles personnes dans l’entreprise. Alors que nous sommes en pleine pandémie, les interactions en face-à-face pour les nouveaux employés sont fondamentales. Pour ces derniers, il est particulièrement important d’échanger avec leurs collègues pour prendre connaissance de la culture d’entreprise et s’y conformer. Les équipes déjà en place peuvent travailler sans avoir besoin d’un échange régulier, mais pour les arrivants, il est aussi nécessaire d’avoir un certain niveau d’interaction et d’encadrement pour s’assurer de leur intégration au reste de l’équipe.

Sur le long terme, l’idéal est d’encourager la communication avec les nouveaux membres, tout en continuant de superviser les salariés ayant plus d’ancienneté. Cette stratégie est nécessaire pour ne pas courir le risque d’avoir une équipe avec de grandes compétences, mais non en phase en termes de valeurs, ce qui peut affecter la santé mentale des salariés et la productivité.

 

Le travail à distance implique que les salariés soient capables de réaliser leurs activités depuis n’importe quel lieu. Si les entreprises ont recours à davantage d’outils numériques collaboratifs, elles devraient également les mettre à profit pour veiller au bien-être de leurs employés pendant les périodes difficiles et incertaines, comme celle de la pandémie. Maintenant que la qualité de vie au travail a pris une importance majeure, chaque entreprise, quelle que soit sa taille, doit finalement faire évoluer ses pratiques et trouver de nouvelles façons de la maintenir et de collaborer avec toutes les parties prenantes.

PROXIMA PARTENAIRE s’engage pour le bien-être de chacun en entreprise et vous propose un pannel de services adaptés à vos besoins. Pour les découvrir, rendez-vous sur https://proxima-partenaire.eu/bien-etre-en-entreprise/.