DÉVELOPPER UNE POLITIQUE GLOBALE DE LA VIE NOCTURNE

Les habitants vivent de plus en plus la nuit : tard le soir, tôt le matin : notamment la jeunesse. Les habitudes ont radicalement changé : le modèle de la famille devant le poste de la télévision le soir dès 20h est obsolète. La nuit est souvent perçue comme un temps de fêtes et de risques. Les collectivités n’ont pas d’outils d’analyse sur ce qui se passe la nuit.

MODALITÉS PÉDAGOGIQUES

Nombreux apports théoriques, mises en pratique. Échanges et prise en compte des besoins
spécifiques de l’élu(e)e.

PRÉREQUIS

→ Être un(e) élu(e), collaborateur, collaboratrice, agent ou cadre de collectivité
→ Être amené(e) à mettre en place des actions concernant la vie nocturne des citoyens de sa commune

DURÉE

1 journée

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES

• Construire une politique globale pour répondre aux attentes des habitants la nuit.
• Définir le modèle de votre développement la nuit : ville marchande 24h sur 24 ou pas
• Comprendre la jeunesse et les vulnérabilités de tout public en connaissant mieux les activités nocturnes de ces publics

PROGRAMME

• Diagnostic : qui ? quoi ? comment ?
• La médiation nocturne
• Les conflits de voisinage
• Recueil de données
• Nuit et marginalité
• Nuit et éclairages publics
• Nuit et jeunesse
• Nuit et secours
• Nuit et développement économique
• Les usages contradictoires et ou complémentaires des équipements jour / nuit
• Calendrier concerté des évènements de nuit
• Le transport de nuit

À l’issue de la formation

Le/la bénéficiaire sera en capacité de mettre en place une politique de la vie nocturne.

ÉVALUATION

Évaluations individuelles à chaud et à froid, tour de table en fin de formation, retour du formateur, analyse des questionnaires, Service Après Formation (SAF).