Son recrutement vient le plus souvent après celui du directeur de cabinet et du Directeur Général des services (souvent des hommes mais pas que…), il n’en demeure pas moins stratégique, car de ce « Dircom » comme on aime à l’appeler, dépendra la « traduction » du projet politique auprès des citoyens et du rayonnement de la ville ou de la collectivité concernée ! Des enjeux qui nécessitent à la fois compétence et capacité d’adaptation à une vie politique qui on le sait bien sera rock and roll !

Ce qu’il fait exactement

Sous l’autorité du Directeur ou de la Directrice de Cabinet (il est parfois rattaché aux services), il ou elle conçoit et déploie une stratégie de communication. Maîtrise les « outils » de communication et sait traduire avec efficacité les messages politiques.

Partager avec les citoyens des données sur les grands projets de la ville est son quotidien, ainsi que mettre en place des actions, accompagner les évènements, concevoir les différentes publications, s’occuper de la rédaction du journal ou du magazine municipal, des réseaux sociaux, du site internet, de l’évènementiel et autres… selon les institutions et leurs tailles surtout. Son rôle est par ailleurs de promouvoir l’image de sa collectivité et de travailler à son rayonnement. Le Dircom peut aussi accompagner la création d’une marque territoriale. Et il est au coeur dans certaines collectivités de la participation citoyenne.

Vive le couteau Suisse !

Selon la collectivité dans laquelle va se déployer les talents de ce professionnel, l’équipe communication sera plus ou moins grande. Le métier sera parfois celui d’un « couteau Suisse » ou celui d’un patron d’équipe ! Les grandes villes ou collectivités territoriales ont des services importants, plusieurs dizaines de professionnels organisés en plusieurs pôles ressources comme par exemple : la rédaction, le digital, le studio graphique, l’évènementiel, et en pôles thématiques : petite enfance, environnement, jeunesse, séniors, économie… Il s’agira alors de manager une équipe de professionnels. De la driver au quotidien sur tous les fronts de l’actualité !

Le communiquant est dans tous les cas un « adaptateur » qui saura parler la langue des élus, des services et des citoyens. Adaptant son discours et ses recommandations à ses cibles. A l’évidence, il (ou elle) a un vrai talent pour les relations interpersonnelles !

Une vision stratégique

Important de bien valider la vision stratégique. Le Dircom (ou la …) se doit de penser la communication en aval, un projet qui se présentera sous la forme d’un plan de communication. Il va fixer les objectifs et mettre en place des évaluations. Qu’il s’agisse de sondages ou d’échanges « qualitatifs » avec les habitants. Tout est une question de taille de population et de cibles.

En veille permanente, le Dircom saisit les opportunités de communiquer dans les actions de la Ville afin de les traduire en messages et outils à « 360 degrés » comme disent les professionnels. Cela signifie sur tous les supports. Dans certaines directions, le ou la Dircom gèrent les relations presse. Un job qui peut-être très politique et qui est souvent partagé avec le cabinet.

Créativité, adaptabilité et puissance de travail sont souvent au rendez-vous de ce job, pas comme les autres, qui fait de ce professionnel une personne atypique, patiente et volontaire ! Il est recommandé une main de fer dans un gant de velours et une grande capacité de résilience !

Un conseil

Pour avoir un bon Dircom et le garder, il faut le soutenir ! « Pas une feuille de papier » comme on dit dans les cabinets entre le (la) Dircom et le Dircab et l’élu évidemment ! Et si possible, la meilleure des relations avec le Conseil municipal assortie d’une grande pratique de la communication positive. 

Defendez-le toujours ! Surtout s’il est bon. Sachez qu’il n’a pas toujours le beau rôle et si l’adaptation est sa première qualité, alors gardez-le précieusement.

Marie-Laure Hubert Nasser

Ex dircom de la ville de Bordeaux

Formatrice et coach. Auteure de « Petit guide à l’usage des femmes qui s’engagent en politique » Payot